AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wayne Hopkins, un détective pas commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wayne Hopkins
le co-fondateur et le détective de l'ombre
le co-fondateur et le détective de l'ombre
avatar

Messages : 2
Age : 25

Métier : Détective
Localisation : dans une ruelle sombre

MessageSujet: Wayne Hopkins, un détective pas commun   Mer 11 Juin - 14:06


Wayne Hopkins, 31 ans

Feat James McAvoy

Votre Identité :


  • Lieu de naissance : Londres
  • Date de naissance :27/09/1983
  • Métier : Détective Privé
  • Rang social :Noble
  • Groupe Sanguin :AB-
  • Groupe :Rote Lilie

Je ne crois pas que la réponse soit dans vos chaussures de quatre sous Clarice.
(4/5 lignes par question)
Quel est votre plus grande peur ?Ma plus grande peur est très primitive. Voyez-vous, je n'ai pas peur des araignées, des serpents ou encore du vide. Je n'affectionne pas beaucoup l'eau, mais je peux aller nager quelques brasses. Par contre, je ne supporte pas d'être plongé dans le noir. Quand je parle du noir, c'est le vrai pas l'obscurité ou on arrive à voir. C'est celui où on se retrouve complètement privé de son sens de la vu tellement il fait sombre. Cette peur est liée à une méfiance que j'ai lorsque je ne peux pas tout contrôler. Je me sens comme désarmé et cette peur amplifie ce sentiment.

Quel mort redoutez-vous ? Je redoute de nombreuses, je dirais même que je redoute la mort en elle-même et cela même si je dois l'affronter. Je ne serais pas là à m’apitoyer en attendant que la mort vienne. Non, je me battrais le plus possible et je ferrais tout pour rester en vie. La mort que je redoute est en lien avec ça. J'ai peur de mourir noyer, de me débattre sans réussir à survivre et à petit à petit m'enfoncer en suffocant. C'est une mort horrible et je ne peux surtout pas qu'elle m'arrive.

Comment vous voyez-vous ?Je me vois régulièrement dans le miroir, mais je ne pense pas que ça soit cela que vous vouliez savoir. Je suis une personne un peu à part, enfin je me vois ainsi. Je ne suis pas du genre prétentieux, mais je suis souvent indélicat avec ceux donc j'estime l'intelligence réduite ou du moins inférieur. On me l'a souvent reproché, mais c'est justement à cause de personne stupide que je suis devenu ainsi. Ils s'amusent à vouloir provoquer et anéantir ceux qui sont différent. J'ai du réagir en conséquence et je l'ai écrasé à leur propre jeu.

Quel est votre plus grand rêve ? Est ce que si je dis un monde sans mal ça fait un peu trop idéaliste? Je ne sais pas si vous comprenez bien. Imaginez un monde ou le crime, le meurtre n'existerait pas? Cela serait formidable une parfaite utopie, mais les utopies ça n'existe pas et si jamais je veux que le monde soit meilleur, je n'hésiterais pas à me salir les mains quoiqu'il m'en coûte. J'ai déjà perdu beaucoup donc ma vie en plus ne sera pas grand chose pour réussir mon rêve.

Comment voyez-vous votre avenir ? Voila une question assez complexe, j'ai une réelle difficulté à me projeter dans un avenir quel qu’il soit. J'ai toujours vécu jour après jour sans jamais me soucier de ce que sera mon lendemain. Cela m'a permis d'évoluer d'une manière bien spécifique sans m'attacher à trop de personne et je peux ainsi peser chaque réflexion avec un certain recul. Malgré cela, je suis là à cause de ma meilleure amie, preuve que ma manière de pensée n'est pas si bonne. Je pense que mon avenir proche est chaotique et dangereux et que le lointain est incertain.


Solitaire - Perspicace - Supérieur - Clairvoyant - Hargneux
Prévoyant - Fier - Courageux - Téméraire- Noble


Que fait votre père ? Est-ce qu'il descend dans la mine ?
Ma vie n'a jamais rien eu d'extraordinaire. Voyez-vous, je suis l'ainé d'une fratrie de trois enfants. J'ai en effet deux petites sœurs jumelles ayant 3 ans de moins que moi. Mes parents sont des nobles anglais habitant à la campagne dans une somptueuse demeure comme la majorité des grandes pontes anglais. Notre famille est connue pour avoir un flair inouï vis-à-vis de la criminalité. Mon père travaillait à Scotland Yard et de nombreuses fois, il a travaillé à l'international avec Interpol. Mon arrière-arrière-grand-père travaillait régulièrement pour la reine dans le cadre d'enquête officieuse. Depuis nous avons perdu nos liens avec la famille royal, mais notre nom ne reste pas inconnu à tous les vieilles maisons nobles.

Je suis donc venu au monde dans une ambiance bien particulière. Dès mon plus jeune âge, mes parents m'ont entraîné à la réflexion et à la résolution d'énigme de plus en plus complexe. Dès mes trois ans, je résolvais des énigmes qu'un enfant de dix ans ne pouvait comprendre. J'étais le digne descendant des Hopkins et un avenir prometteur s'avançait devant moi.
C'est aussi à cette époque que mes deux sœurs vinrent au monde, ce fut un changement assez brusque car je conservais le fait d'être le jeune descendant dont la vie serait consacré aux enquêtes. Mes petites sœurs en tant que cadettes devraient assurer un rôle moindre et mes parents désiraient qu'elles travaillent dans l'art.
Je devenais ainsi le grand frère qui devrait toujours protéger ces deux petites sœurs quoiqu'il arrive. Ce n'était pas une chose facile pour un petit garçon de 3 ans, mais j'acceptais cette tâche qui m'était dévouée. Dès ce moment et encore aujourd'hui, je m'en suis occupé régulièrement afin qu'elles soient toutes les deux heureuses dans leur vie professionnelle et personnelle. La puissance des relations de mon père, nous ont permis d'évoluer plus facilement et d'avoir accès à des privilèges que d'autres n'auraient pas eu.

Cette situation créa une barrière importante entre moi et les autres enfants de mon âge. Ayant une facilité certaine à l'école, je pus sauter de nombreuses classes devenant ainsi un des plus jeunes étudiants de la prestigieuse université de Cambridge. J'étais quelqu'un de vraiment à part et cela dérangeait beaucoup. De nombreuses fois, je fus persécuté par des jeunes me trouvant trop différent et n'aimant pas cela. Grâce à mon avance et à mes capacités, je pus suivre plusieurs cursus à la fois. J’acquerrais ainsi des bases en médecine, mais cela ne m'intéressait pas plus que cela, mais grâce à cela je pris la voie d'un cursus de la criminologie. La plupart des étudiants en sortant travaillent à Scotland Yard ou Interpole.
Pour ma part, je préférais m'orienter dans le métier de détective privé. C'était le début d'une nouvelle vie, mais pour un jeune homme de vingt ans, il est difficile de trouver des clients. Ils ont du mal à faire confiance. C'est pour cela que j'ai commencé à me faire connaître en enquêtant sur un double meurtre qui a secoué le monde britannique soit le double meurtre du comte et de la comtesse Hopkins. Ce n'était pas qu'une affaire officielle, je devais trouver et comprendre pourquoi ils avaient été tué.

Les années passèrent au rythme de mes enquêtes. Pour la plupart de mes enquêtes, j'agissais dans l'ombre apercevant un monde que je n'aurais pas pu suspecter d'exister bien des années auparavant. Je sentais que j'approchais doucement de la vérité, mais un voile obscurcissait ma vision, m’empêchant de comprendre où mes pas me mèneront. Je n'avais pas le choix, je devais continuer à avancer. Heureusement pour moi, je fis la connaissance de personnes importantes à mes yeux. Trois personnes sortirent du lot en m'épaulant durant mes enquêtes parfois à leur insu, car je ne pouvais trop les mêler au risque de les mettre en danger. Je me servais de mon empathie qui grandissait de plus en plus.
La première qui m'aida régulièrement et surtout qui me fit confiance est la journaliste britannique Sélène Starling. C'est aussi en partie à cause d'elle que je suis aujourd'hui à Hangelheim. Elle a mystérieusement disparu et je me dois de la retrouver en honneur de sa mémoire et en remerciement de son aide durant toutes ses années.
Le second est un psychiatre français reconnu, le docteur Sirius Baudelaire qui m'a aidé après le meurtre de mes parents et qui est devenu comme un oncle pour mes sœurs et moi-même. Il est actuellement à Londres pour surveiller la carrière de réalisatrice d'une de mes sœurs.
Le dernier est assez à part. Son nom est connu en Allemagne, car il y est un excellent enquêteur. Il était un grand ami de Sirius et il me l'a présenté lors d'une sombre affaire dans le monde de l'ombre.
C'est grâce à eux que je suis aujourd'hui un détective reconnu même si peu de personnes connaissent mon véritable nom ou encore mon visage. J'ai toujours tout fait pour agir avec la plus grande discrétion même s'il fallait éliminer quelques individus malsains voulant profiter de certaines situations. Je ne suis pas un tendre et j'ai beaucoup de secrets que seules les morts pourraient révéler.

Aujourd'hui, je me retrouve seul à Hangelheim à enquêter sur la disparition de Sélène. J'ai été attiré par cette ville comme un véritable aimant et ce que j'ai déjà pu y voir me glace le sang. J'aimerais que les morts se taisent, car dans cette ville, ils semblent pouvoir parler.


Brand New Day - Ryan Star

Vous semblez différent Will ...
Le don d'empathie de Wayne est quelque chose qui l'a énormément aidé durant toutes ses enquêtes. C'était comme un sixième sens qui lui ouvrait les portes d'une réflexion que même les meilleurs ne pouvaient atteindre. Celui-ci a commencé à se développer au début de sa vie d’enquêteur quelque temps après la mort de ses parents. Il s'est accru au fur et à mesure que ses enquêtes s’enchaînaient jusqu'à devenir une part de lui. Cela lui a permis de comprendre la manière de pensée de nombreuses personnes, bonne comme mauvaise. Malheureusement cela a un revers. Comprendre et ressentir les pulsions et sentiments d'une personne bonne vous aide à aller mieux, mais pour Wayne qui vit dans un monde sombre où les meurtres et les psychopathes sont monnaies courantes, cela entraîne obligatoirement une détérioration de la santé mentale de la personne. C'est ainsi que Wayne est confronté tous les jours à des pulsions de violence envers parfois des personnes innocentes même si les personnes malsaines sont celles qui risquent le plus gros.
Ce don a un autre avantage car couplé avec les connaissances que Wayne a sur la détection de mensonge et des émotions corporelles. Cela fait de lui un parfait enquêteur avec quelques bases de psychiatrie apprises auprès de son ami Sirius.
C'est aussi ce don qui l'a poussé à se rendre à Hangelheim, il sentait qu'il devait venir. Un sentiment étrange qu'il rattachait à son empathie comme s'il pouvait en apprendre plus son empathie et surtout apprendre à mieux la contrôler afin de ne pas sombrer dans la folie.


un rosbeef avec des pommes de terre du jardin accompagné par un sublime thé Earl Grey et une tarte aux pommes.

Merci Clarice...merci...
Je m'appelle Gaëtan et j'ai 21 ans. Je suis le co-fondateur de ce forum à l'univers complètement fou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wayne Hopkins, un détective pas commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Pascal Vs. Bernard Hopkins
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Gallerie de Wayne Reynolds
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Vitae :: Purgatoire :: Présentations Validées-
Sauter vers: